Lucie Aubrac
Collège
Eyguières
 

Un modèle pour une fossilisation

vendredi 11 décembre 2015, par M. Delerce

Le musée Henri-Lecocq (Clermont Ferrand) nous montre des fossiles - des ammonites - insérées dans la roche sédimentaire qui les contient.

On envisage alors que la fossilisation se déroule en même temps que la sédimentation suivie de la compaction et la déshydratation des couches sédimentaires.

Pour cela, on réalise une modélisation, dans laquelle :
*les différents sédiments baignés d’eau, sont représentés par du plâtre de deux couleurs différentes ;
*le lieu de dépôt en milieu aqueux, est représenté par un pot troué dans un pot non troué ;
*le reste vivant devenant fossile, est représenté par une coquille

Le protocole sera le suivant :
*verser dans le pot troué, une première couche de plâtre ;
*déposer la coquille ;
*verser à nouveau une couche de plâtre, d’une autre couleur.

Une fois le plâtre sec, en le brisant, on observe le résultat du modèle : la coquille est prise dans sa gangue de plâtre, comme les ammonites du musée Henri-Lecoq étaient prises dans leur gangue de roche sédimentaire.

Nous validons notre hypothèse, tout en ayant à l’esprit les limites de notre modèle, par exemple, le fait que ce ne soit pas la compaction à l’origine de la déshydratation des couches de plâtre.

 
Collège Lucie Aubrac – Quartier des coudoulières - 13430 Eyguières – Responsable de publication : Mme Masmoudi
Dernière mise à jour : mercredi 19 juillet 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille