Lucie Aubrac
Collège
Eyguières
 

Une proximité neuronale entre "singe" et "homme"

mardi 4 octobre 2016, par M. Delerce


| | L’académie des sciences fête ses 350 ans ! Comme chaque année, en vue du G7, les membres de l’Académie des sciences se sont réunis en un G-Science 2016, pour formuler leurs recommandations aux responsables politiques. Parmi elles, un premier défi correspond à la connaissance du cerveau !

Une occasion de revenir sur deux découvertes intéressantes qui mettent en avant la proximité des singes et des hommes !

En 2001, des chercheurs on tenté de greffer des neurones humains sur des cerveaux de foetus de singes macaques. Il en ressort que les neurones humains se sont développés correctement dans le cerveau de ces derniers. En 2002, des chercheurs ont mis en évidence le fait que le cerveau des singes comporte des réseaux de neurones, équivalents à ceux de l’Homme moderne, comme par exemple ceux qui détectent spécifiquement les nombres !


Relevez, au travers de ces deux découvertes relatives au système nerveux, deux arguments de la proximité des singes et des hommes modernes.

 
Collège Lucie Aubrac – Quartier des coudoulières - 13430 Eyguières – Responsable de publication : Mme Masmoudi
Dernière mise à jour : mercredi 26 avril 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille